Une #TweetHistoire : e/ancre

D’une idée folle : raconter une histoire de 4509 caractères en bribes de 140 caractères par 140 caractères, m’en est venue une autre : rendre l’éphémère permanent.

Tout comme cette nouvelle, rien ne reste à sa place, l’ordre des choses est bousculé. Une nouvelle s’invite sur Twitter puis les tweets de cette nouvelle s’invitent tous sur mon site. Et tous ensemble, ils racontent une histoire. Une histoire qui va bien au-delà des 30 secondes d’attention que bénéficient chacun de mes tweets. Une histoire qui, prise au milieu, à la va vite ou sans se soucier de la fin ne se comprendra pas.

Voilà comment est né #TweetHistoire, par la volonté de donner du sens à l’éphémère.

(j’ai mal compté, sorry)

Publicités
Cette entrée a été publiée le 8 juin 2016 à 18:16. Elle est classée dans Styles du vide et taguée , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :