Nouvelles histoires extraordinaires d’Edgar Poe

Nouvelles histoires extraordinaires Edgar Poe

Deuxièmes volets des nouvelles d’Edgar Poe.

Avec 23 nouvelles dans ce recueil, Edgar Poe se livre à nous, encore plus que dans le recueil précédent, Histoires extraordinaires.

En effet, dans cette ouvrage, l’auteur écrit pour exorciser ces démons. À force d’écrire, il cherche à se libérer de ses cauchemars qui le hantent. Lire les Nouvelles histoires extraordinaires c’est lire le cerveau, les entrailles de l’auteur. C’est le lire en tant qu’être vivant et pensant. Ainsi dans William Wilson, L’homme des foules, Le chat noir, et j’en passe, Poe se livre à nous, nous livre son âme, aussi noire soit-elle, aussi brisée soit-elle.

Et quand il ne livre pas son âme, c’est pour nous livrer ses réflexions sur la mort (Le roi Peste, Conversation d’Eiros avec Charmion, Colloque entre Monos et Una, etc.). Dans ces nouvelles, il aborde notamment la vie après la mort, l’apocalypse selon les chrétiens, la place des scientifiques dans la fin du monde etc.

Homme brisé et incompris du XIXème siècle, Edgar Poe n’en est pas moins toujours aux goûts du jour. Véritables nouvelles biographiques, les Nouvelles histoires extraordinaires ne plairont pas à tous. Mais quand elles plairont, elles ne laisseront pas indifférents. Pour ma part, chaque nouvelle lue avant de me coucher a accompagné ma nuit et mes rêves au plus profond de mon subconscient, dans des contrées que je ne soupçonnais pas.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :