Les Dieux eux-mêmes d’Isaac Asimov

les Dieux Eux Memes Asimov

Retour aux sources avec le grand Isaac Asimov, qui plus est avec ce roman qui marque son retour dans la SF après 15 ans d’absence.

Hallam, chercheur en radiochimie inconnu du public, découvre par le plus grand des hasards le plutonium 186. S’ensuit découverte sur découverte, jusqu’à amener la Terre à créer la pompe à électrons pour permettre un échange d’énergie avec un autre monde, le para-univers.

Cependant, cette pompe ne fait pas l’unanimité de tout le monde, que ce soit sur la Terre elle-même, sur le para-univers ou bien sur la Lune.

Mais lorsque seule une minorité voit des effets néfastes, que doit-elle faire pour faire accepter l’abandon d’un projet signifiant un retour en arrière, synonyme de changement radical de vie ? La majorité est-elle prête à accepter ça pour survivre ? Ou au contraire, va-t-elle se voiler la face, quitte à disparaître à jamais ?

Une fois de plus, voilà un livre d’Asimov remplit de technique, si bien sur le plan scientifique que sur le plan de l’écriture. Je ne dirai rien de plus, car pour moi, lorsque l’on parle d’un livre écrit par Isaac Asimov, la question sur sa lecture ne se pose même pas. Bien qu’attention, son vocabulaire technique peut parfois rebuter. N’hésitez donc pas à poursuivre la lecture, même si vous vous sentez perdus. Il y aura toujours un passage de vulgarisation. Ces livres sont bien pensés et bien conçus. Ne vous inquiétez pas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :