Orgueil et préjugés de Jane Austen

Orgueil et préjugés Jane Austen

Composée de 5 filles, la famille Bennett, et principalement la mère, n’a qu’un objectif, leur trouver un mari respectable, c’est-à-dire fortuné et mondain. Car en effet, dans l’Angleterre victorienne, la femme ne jouit pas d’un grand pouvoir et dépend étroitement de son homme.

C’est pourquoi, lorsque Mr. Bingley, un riche descendant, s’installe à Netherfield, la mère Bennett force son mari à aller à sa rencontre pour lui présenter sa famille, et surtout ses deux aînées, Jane et Elizabeth, âgées respectivement de 23 et 21 ans, qu’il serait grand temps de faire marier. Fort heureusement pour eux, un bal approche et c’est donc tout naturellement que les voisins s’y retrouvent; Mr. Bingley accompagné de ses deux sœurs, de son beau-frère ainsi que de son meilleur ami, Mr. Darcy. Et si entre Jane et Bingley le courant passe de suite, il n’en est pas de même entre Elizabeth et Darcy, hautain et antipathique au possible.

Seulement voilà, dans la société mondaine, il faut parfois passer au-delà de ses préjugés et faire attention à l’orgueil, qui pourrait jouer des tours à tout un chacun.

Pour un livre que j’ai entamé à reculons, je dois avouer que je me suis très vite pris au jeu. Comme dans l’ouvrage, il faut savoir passer au-dessus des préjugés car bien souvent ils portent mauvais conseils. Alors si vous vous êtes toujours dit qu’Orgueil et préjugés de Jane Austen n’était pas un roman pour vous car niais et destiné aux jeunes filles, empressez-vous de l’acheter, vous serez agréablement surpris, et, comme moi, n’arriverez pas à le lâcher, même lorsque vos yeux vous supplieront de se fermer.

2 réflexions sur “Orgueil et préjugés de Jane Austen

  1. C’est amusant de constater, compte de tenu de son titre, que ce livre est tellement victime des préjugés 🙂

    • En effet. Mais il faut savoir passer par-dessus l’histoire amoureuse sous-jacente qui sert à faire passer la morale du livre. Ce que je pense, malheureusement, compliqué pour certains, qui ne voient qu’une romance et pas une leçon à tirer.
      Comme quoi, le titre n’a pas été choisi au hasard, et Jane Austen nous fait déjà une leçon de moral avec, avant même d’entamer l’oeuvre.
      C’est une très bonne oeuvre qui mériterait d’être étudier en cours.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :