Chroniques des ombres de Pierre Bordage

chroniques-des-ombres-bordage

Voilà un auteur que mon père adore. J’ai en quelque sorte été attiré par la science-fiction grâce à lui. C’est donc tout naturellement à mon père que j’ai emprunté ce livre.

Dès les premières pages, nous découvrons un monde post-apocalyptique dans lequel les ravages de la « Grande Guerre » ont laissé derrière eux une terre sinistrée, radioactive et sauvage, appelée le pays Horcite, pour « hors cité ».Et malgré toute cette inhospitalité, des hommes et des femmes y vivent encore. En comparaison, des citadins vivent en autarcie dans des cités unifiées, protégées du monde extérieur.

Nous suivons ainsi Théo et Ganesh, deux fouineurs de la citée de NyLoPa, rattachés à Paris. Leur rôle, découvrir qui se cachent derrière les ombres, organisme de malfaiteurs ayant déjà tué des milliers d’hommes à New-York, Londres et Paris. Munis de leur biopuce leur permettant de rivaliser d’ingéniosité et d’étudier toutes les possibilités envisageables, ils restent malgré tout dans le noir.

De son côté, Naja, habitante du Noyau, en pays Horcite, est sauvé par Deux Lunes, guérisseur du clan du Haut Lieu, alors que sa ville se fait décimer par ce qu’ils appellent les Cavaliers de L’Apocalypse, des hommes cruels, sans pitié et ne craignant pas les balles. Ils rencontrent en fuyant un dénommé Josp, dernier survivant de son clan et capable de prédire l’avenir.

Une fois de plus, Pierre Bordage nous livre un livre divertissant, nous emmenant dans un univers où l’humanité est quasi décimée, cherche à survivre et où l’homme à un choix, se replier sur lui-même ou ouvrir les bras aux autres.

Armez-vous de courage car l’ennemi est invisible, invincible, et vous traquera, où que vous soyez. A moins que ne trouviez leur point faible en premier. S’il y en a un.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :