Le nom de la rose par Umberto Eco

Le nom de la rose Umberto Eco

Guillaume de Baskerville. Adso de Melk.

J’ai presque envie de ne pas vous en dire plus car tout le monde doit ou devrait connaître ce roman, d’autant plus qu’il a été adapté au cinéma avec Sean Connery.

Et du coup, voilà, je ne vais pas vous en dire plus ! Mouahahaha.

Bon, je ne suis pas si diabolique que ça (pour un livre sur la religion, cette phrase est marrante [premier indice]).

Je vais vous donner des mots clés (tout plein d’autres indices):

  • franciscains
  • morts
  • pape
  • bibliothèque
  • herboriste
  • abbé

C’est déjà pas mal pour vous donner un aperçu du bouquin.

Ensuite, pour vous donner un second aperçu du roman, vous trouverez ci-dessous une huile sur toile de Henri-Victor Lesur intitulée Les moines copistes (vue au musée de la piscine de Roubaix) :

moines-copistesJe pense que vous avez désormais tous les éléments pour appréhender ce roman énigmatique auquel j’ai essayé de rendre hommage avec ce modeste article.

Vous l’avez surement deviné, je suis fan de cet ouvrage. Malgré sa complexité de lecture, les nombreuses digressions d’Umberto Eco sur la contextualisation, c’est un grand classique !

Je n’ai rien à dire de plus. A lire absolument !

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :