Johannes Cabal le nécromancien de Jonathan Howard

johannes-cabal-le-necromancien

Je vais peut-être vous paraître fanatique mais je dois vous avouer qu’après avoir lu du Alain Damasio, les autres livres semblent fades. Je ne dis pas que ce livre n’est pas top. Pas du tout.

Au contraire, j’ai pris du plaisir à lire l’histoire de ce personnage suffisant et imbu de lui-même qui essaie de regagner son âme grâce à un pari contre Satan, las de la monotonie des enfers et avide de divertissement.

C’est un livre drôle dans lequel nous sommes tout de même plongé au cœur d’un dilemme, doit-on tout faire pour regagner son âme, même au prix d’âmes innocentes ? S’il ne l’avait pas déjà fait des années auparavant pour apprendre les secrets de la nécromancie, je dirais que notre héros est prêt à vendre son âme au diable pour pouvoir la récupérer. Enfin, « héros ». Car il relève plus de l’anti-héros et c’en est d’autant plus intéressant.

Malgré un suspens tendu comme un fil de rasoir jusqu’aux dernières pages, je regrette justement de ne pas en  avoir eu assez. J’aurais aimé avoir plus de détails sur toute cette année passée à la fête foraine pour récolter les âmes. Pourquoi faire une telle ellipse alors que le début et la fin de l’année sont si bien détaillés ? Les anecdotes sont sympathiques et bien trouvées. C’est donc dommage de ne pas en avoir plus.

En somme, un bon livre mais qui se lit trop vite. J’aimerais que cette année semble moins vide au milieu. Pas mal tout de même pour le premier livre de Jonathan Howard.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :