Le premier article

Il faut bien un début à tout. Et pourtant il faut avouer que le début est toujours le plus difficile. On ne sait jamais comment amorcer. Si je le pouvais je commencerais directement au deuxième article. Comme ça pas besoin de préambule ni d’avant propos. D’ailleurs on dit toujours qu’une introduction se fait à la fin d’une dissertation. Ce qui prouve bien la difficulté d’une amorce. Je vais donc suivre ce principe et écrire mon introduction le jour où je fermerai ce blog. Ainsi elle reflétera parfaitement ce que j’ai voulu exprimer et partager dans mes futurs articles. Car après tout, comment introduire ce que moi-même je ne sais pas ? Je n’ai ni de plan préétabli ni de ligne de conduite. L’écriture se fera au gré de mes pensées, de mon temps et de mes humeurs.

Publicités
Cette entrée a été publiée le 16 février 2012 à 14:32. Elle est classée dans Billets du vide et taguée . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :