Men issues

Il parait que, nous les hommes, dotés de notre appareil génital externe, nous avons le pouvoir et la capacité d’uriner là où bon nous semble. Ruelle, balcon, forêt, plage et j’en passe sont à notre merci. Et cette capacité nous est enviée par les femmes depuis que le monde est monde, incapables de nous imiter. Même les mouvements féministes et mai 68 n’ont rien pu faire. Alors d’accord, ce don de la nature est plutôt bien pratique car il nous permet d’éviter beaucoup de désagrément comme par exemple la queue aux toilettes ou encore le besoin de se retenir car aucune commodités à proximité. Cependant, la société ne parle pas des problèmes occasionnés par un tel don morphologique.

En effet, comme nous avons la possibilité d’uriner en position verticale, les ingénieurs ont créé l’urinoir. Invention ingénieuse qui permet aux hommes de rester debout pour uriner. Gain de temps et de place. Mais l’urinoir n’a pas que des bons côtés. Un des problèmes de l’urinoir, ce sont les éclaboussures. Oui mesdames, les éclaboussures ! Parce que nous ne pouvons rien faire contre ça. Et comme c’est assez gênant, il existe une technique : expliquer que le robinet a une pression plus forte qu’à l’accoutumé et que du coup, l’eau a éclaboussé sur nos vêtements. Oui je sais, je dévoile un grand truc là. Bon je précise quand même, cette excuse est parfois vraie. Ne regardez pas étrangement chaque homme sortant des toilettes.

Mais là n’est pas le problème le plus gênant de l’urinoir. Deuxième problème donc, l’amicalité de certaines personnes lorsqu’on urine. L’urinoir ne se déplace jamais seul, il vit avec sa tribu. Cela permet donc à plusieurs hommes d’uriner en même temps. Cependant, la bienséance veut que nous laissions toujours un urinoir d’écart entre deux hommes qui ne se connaissent pas. Et bien je peux vous assurer que certains ne connaissent pas la bienséance. Non contents de cette proximité naissante entre vous, ces individus souhaitent encore plus faire connaissance en vous parlant. Rien de plus désagréable qu’un inconnu qui vient vous parler à quelques centimètres de vous lorsque vous urinez. Et franchement, c’est ultra gênant d’uriner à 30cm d’un inconnu. Là vous devez vous dire, « C’est vrai que ça doit pas être facile. Mais bon, y’a pire. ». Et bien oui, il y a pire !

Ce qui nous amène au troisième gros problème de l’urinoir, qui m’est arrivé pas plus tard qu’hier. Parfois, par manque de place, l’urinoir est placé très proche du sèche main ou du savon. Et là, c’est le must de la gêne, pas seulement pour vous mais également pour l’autre personne. Imaginez une paire de main s’approchant de vous. C’est bien pire que shining ou paranormal activity niveau angoisse. Dans votre tête à ce moment précis vous jouez la musique des dents de la mer, fa fa dièse. Tadadadadadadada…

Alors oui mesdames, être un homme, ça a des bons côtés. On peut se la jouer à la man vs wild. On a peut être bien le monde comme urinoir géant. Mais lorsque que la société souhaite nous encadrer lors de ce moment de retour à l’état sauvage, nous sommes bridés et devons faire face à de tels problèmes majeurs qui n’arriveraient pas dehors. Vous comprenez désormais pourquoi nous nous offusquons lorsque vous insinuez que c’est plus facile d’être un homme.

Publicités
Cette entrée a été publiée le 30 août 2012 à 16:20. Elle est classée dans Billets du vide et taguée , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :