Mady

J’étais hier soir à l’anniversaire des 30 ans d’une société.

J’étais il y a un mois à l’anniversaire des 60 ans de mon père.

Vous voyez où je veux en venir ? Deux anniversaires ! Et si l’on additionne le chiffre 30 à lui-même, le résultat obtenu est 60. De même que si l’on multiplie 30 par 2. Étrange non ?

J’ai encore plus étrange à vous annoncer. Quelque chose qui pourrait bien changer l’ordre mondial. Et si vous me suivez depuis longtemps, vous savez que je ne prends jamais les choses à la légère.

Au cours de ces deux événements, une chose similaire est arrivée : de la musique a été lancée. Chose somme toute assez normale puisque je me trouvais à deux événements festifs, des anniversaires qui plus est. Et il est souvent de coutume, voire de rigueur, que dans des soirées de type anniversaire, il y ait un préposé au son, dont le mot d’ordre est de faire bouger des popotins, a.k.a. faire shaker des booty. Cette personne usera de nombreux artifices pour ne pas faillir à sa mission; disco, années 80, Hip-Hop, RnB, reggaeton et j’en passe seront ses armes de prédilection.

Mais il y est une arme bien plus destructrice ! Une arme dont on ne se rend pas compte du potentiel. Une arme qui, depuis des années, s’immisce dans nos vies pour nous contrôler. Oubliées les discussions. Oublié le repas. Oubliés les partenaires. Oubliée l’envie d’uriner. Cette arme a le pouvoir de faire tout ça. Votre volonté n’est qu’un château de sable devant affronter un tsunami !

rawpixel-658262-unsplash

Pavlov l’avait prédit. Ce vieux fou avait tout préparé ! Cerise sur le gâteau, ses chiens et leur nourriture n’était qu’un amuse bouche ! Mais il passa sous silence cette partie, attendant patiemment le bon moment pour lancer son offensive. Car ce que personne ne sait, c’est qu’à ses heures perdues, Pavlov était disc jockey, mixant les plus gros sons sous le pseudonyme DJ Иван Петрович Павлов.

C’est donc sans préambule, qu’à ces deux anniversaires, le préposé au remuage de popotins lâcha la bombe. Et dès que les premières notes retentirent, telle une armée de zombies, tout le monde s’arrêta de faire ce qu’il faisait sur l’instant pour se ruer sur la piste de danse comme si elle avait vu un bébé tout frais, pour danser le madison. Oui, le madison est cette arme de destruction massive ! Observez autour de vous le changement de comportement des gens à l’écoute des premières notes.

Le petit malin qui voudrait rigoler pendant un enterrement pourrait passer pendant l’arrivée du cercueil, à la place de la marche impériale (oui mon enterrement/envoyage de mon cadavre dans l’espace sera trop bien), le madison et se payer une bonne tranche de rigolade en voyant de suite les gens arrêter de pleurer pour pousser les bancs et les chaises afin de danser comme des possédés !

Cette chanson est diabolique et Jésus, s’il le pouvait encore, danserait lui aussi le madison, envoûté par les diabolicum seize temps. Certains des esprits les plus téméraires, réussissant tant bien que mal à lutter contre cette danse du démon, jureraient entendre des bruits de choc au rythme de la musique, comme si une grosse poutre de bois heurtait violemment le sol.

Publicités
Cette entrée a été publiée le 24 octobre 2018 à 19:22. Elle est classée dans Billets du vide et taguée , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Une réflexion sur “Mady

  1. Le , jean-marie BRUANDET a dit:

    Le madison, arme de danse massive !!!
    Effectivement, c’est le seul moment où le plateau était plein.
    Alors que la moitié peut-être le fait correctement.
    Peut-être faudrait-il superposer avec et tchic et tchac et tchic et tchac pour voir le résultat
    et laisser une chance aux mauvais madissoniens

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :