Les tournesols

Et voilà, la reprise des cours. La répétition des gestes, des trajets. La même redondance que les codons des gènes, ATC; ATG; ACG – levé, douche, petit déjeuner; 2 minutes de marche, 15 minutes de tramway, 8 minutes de marche; cours, pause du midi, cours. Les jours de la semaine, les semaines du mois, les mois de l’année et les années de la vie. Tant de gènes similaires composant une si grande entité fait qu’il y a forcément répétition, et cette répétition entraîne une lassitude.

Alors comment faire pour casser cette routine sans pour autant affaiblir la structure ? Tout le monde a ce besoin de changement, besoin de ce rayon de soleil qui transperce les nuages d’une tempête qui vient tout juste de s’achever, prêt à se courber tel un tournesol pour le moindre rai de lumière.

Alors faut-il courber l’échine sous le poids de cette routine ou bien se tordre le cou à tenter d’inhaler cette bouffée d’air frais ?

Publicités
Cette entrée a été publiée le 25 mai 2012 à 15:28. Elle est classée dans Billets du vide et taguée . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :