Anatomie de la discorde

Oeil pour oeil dent pour dent. Tu m’as tapé dans l’oeil je vais te taper dans les dents. Je vais en venir aux mains tu ne vas pas en croire tes yeux. Tu auras beau me faire les gros yeux ou les yeux doux ça ne me fera pas changer d’un cil. Et finalement, sans sourciller, tu prendras tes jambes à ton cou avant que ça ne te coûte un bras ou la peau des fesses.

Publicités
Cette entrée a été publiée le 25 mars 2013 à 10:05. Elle est classée dans Styles du vide et taguée , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :