Vincent

Son sang ne fit qu’un tour. Il venait de découvrir une chose sensationnelle. Jamais auparavant il n’avait éprouvé une telle sensation. Mais son fardeau ne faisait que commencer avec cet appétit naissant.

Et le prochain passant allait malheureusement pour lui le découvrir. Il le suivit dans le hall d’un bâtiment et attendit l’ascenseur à ses côtés. C’est avec la force d’un centaure qu’il lui sauta dessus. En à peine 10 secondes, le centurion sur son T shirt se couvrit de rouge. Quelques minutes plus tard, il sortit sans gêne de la cabine, euphorique.

Mais plus jamais il n’aurait le sang chaud. De sans peur et sans reproche il passa à sans foi ni loi.

Désormais centenaire, cet être pourtant si sensible de son vivant se consacrait maintenant à 100% à sa soif sempiternelle.

Publicités
Cette entrée a été publiée le 23 janvier 2014 à 15:21. Elle est classée dans Styles du vide et taguée , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :