Basilic sans les tomates

Hier soir je regardais Harry Potter et la chambre des secrets avant de dormir. Et je ne sais pas vous, mais moi, généralement, quand je regarde ou lis quelque chose avant de dormir, c’est très très souvent que je rêve de cette chose.

Et vous savez ce qui m’a le plus marqué du coup dans ce deuxième opus de la saga ? Je précise que la dernière fois que je me suis fait la saga, c’était il y a 3 ans. Alors oui, le passage des araignées, heureusement que je ne suis pas arachnophobe, car je serais encore sous ma couette en train de pleurer en position fœtale. Mais ce n’est pas le cas.

Par contre, j’avais complètement oublié le basilic. Et bah même sans une peur atroce des serpents, faut avouer qu’il reste sacrément flippant quand même !

Alors imaginez un peu mes rêves. Ces yeux jaunes qui vous suivent dans le noir. Je dois vous avouer que j’en étais presque paralysé de peur, tentant tant bien que mal de ne pas le regarder dans les yeux. Et si je peux vous retranscrire ça actuellement, c’est bien parce que ce n’était qu’un rêve. Car impossible d’oublier ce regard. Impossible d’ôter cette vision de mon cerveau. Cette image restera à jamais gravée dans ma mémoire.

basilic

Publicités
Cette entrée a été publiée le 23 novembre 2015 à 18:35. Elle est classée dans Billets du vide et taguée , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :