60 secondes

Dans 2 jours nous serons le 13 décembre. C’est-à-dire un mois après les attentats de Paris et 11 mois et 8 jours après l’attentat contre Charlie Hebdo. Le 13 décembre sera également le jour du deuxième tour des élections régionales.

Et malgré ce que l’on pense, tous ces événements sont extrêmement liés. Rien à voir avec une théorie du complot mais plutôt avec des gens immoraux et d’autres nuls, sans réflexion, des moutons.

Le 16 novembre, nous avons fait 60 secondes de silence pour commémorer les victimes des attentats du 13. Malheureusement, elles ne sont que la continuité de l’état végétatif dans lequel est notre société. Car si nous n’avions fait que 60 secondes de silence, nous n’en serions pas où nous sommes.

En effet, 60 secondes ne conduisent pas une France à tomber 6 pieds sous terre, creusant sa propre tombe dans les urnes lors d’un premier tour des élections régionales désastreux. Pour rappel, le premier tour c’est ça :

carte-elections-regionales-2015-premier-tour

Ce n’est même pas la peine de zoomer pour vomir sur son écran. Cette invasion de bleu « Marine » est assez visible comme ça pour nous donner la nausée.

On peut voir que l’attentat de Paris a touché plus de régions que Paris même. 6, plus précisément. Et étrangement, même pas Paris.

Car oui, le FN (parti fasciste ?) est un parti qui a profité des attentats pour étendre à tous ces malheureux (?) de France qui n’ont pas de cerveau ses visions de la République Française.

Et malheureusement, la population Française est comme un troupeau de moutons suivant le chien pour aller à la tonte puis à l’abattoir. Car si on peut voir une chose, c’est que chacun vit avec ses lunettes noires et ses œillères.

Il se passe des choses folles, insensées, et personne ne bouge le petit doigt ! Des femmes se font violer dans un train ou dans la gare, personne ne réagit. Un homme est armé dans un train et seulement 5 personnes réagissent. 5. Dans un Thalys. Un Thalys ! Le pire, c’est que nous sommes tellement habitués à cette « pression » sociale, à cette croyance que le monde va nous juger, que nous ne faisons rien; comme le prouve cette vidéo.

Et alors ? Qu’y a-t-il de mal à agir ? Si quelqu’un vous fusille du regard, est-ce pire que laisser quelqu’un vous fusiller ? Je ne dis pas qu’il faut se prendre pour un héros mais quand même, il faudrait peut-être tirer quelques leçons de tout ce gavage cinématographique que nous nous enfilons à longueur de journée. V pour Vendetta, Kick Ass, Batman, etc. Certes, cela reste des films. Mais quand même ! Être un héros ce n’est pas forcément de risquer sa vie tous les jours.

Et des gestes comme aider les gens dans la rue, dans le métro ou autre, c’est déjà beaucoup. Mais non, notre société d’individualistes ultra choqués et paniqués par la moindre chose préfère fermer les yeux en espérant que rien ne se passe, comme un enfant se cachant les yeux croyant alors devenir invisible. Avons-nous 3 ans ? Croyons-nous toujours au père noël ?

Parce que soyons sincères, les attentats à Paris, ce n’est pas nouveau. Ce n’est pas brand new 2015. Non. Ça fait des années que l’ombre du terrorisme flotte au dessus de la France. Le prouve également cette petite interview de Bernard Thellier à 4 minutes 40 (ça reste une interview BFM donc ce n’est pas au max du qualitatif mais je ne retrouve pas l’interview qui a été faite par David Pujadas). Il y a aussi les deux derniers paragraphes de l’article du Plus de l’Obs.

Et ça me rend malade d’entendre des gens dirent que maintenant, ils ont peur de sortir ou bien qu’ils ont peur lorsqu’ils voient un homme basané et barbu. Je mettrais une claque à ces gens-là. S’ils ne votent pas FN ils n’en sont pas loin. Ils ont les neurones grillés. Car il faut qu’ils sachent que les plus susceptibles de faire sauter quoi que ce soit seront des gens comme vous et moi, passant incognito. Parce qu’un mec avec une djellaba et une barbe de 15 centimètres sera le premier à se faire arrêter. Donc merci et au revoir.

Parfois je dois vous avouer que je conchie (pour le dire « poliment ») cette société. Je me demande comment nous avons pu en arriver là.

Et regardez comment nos politiques, même si je n’appelle pas ces gens là des politiques mais des charognards, des cons, récupèrent les attentats pour promouvoir leur parti. Le sang coule toujours que les tweets pleuvent pour voter FN, ou « républicains » (les guillemets sont importants car je n’ai pas la même République que ces gens là). Là, on se dit, non, c’est trop gros, ça ne passera pas. Et vous savez quoi ? C’est passé.

Est-ce moi seulement ou quelque chose ne tourne réellement pas rond ? Des gens votent pour un parti souhaitant faire régresser la France. Un parti qui appelle à l’union nationale quand il désire expulser des habitants de cette nation. Les Droits de l’Homme, ça parle à quelqu’un ?

Alors voilà, 60 secondes de silence, c’est bien. Mais ces 60 secondes doivent être les dernières que nous faisons.

Publicités
Cette entrée a été publiée le 11 décembre 2015 à 18:35. Elle est classée dans Billets du vide et taguée , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :