Terreur de Dan Simmons

FrancisCrozierTout d’abord, Monsieur Francis Rawdon Moira Crozier, je vous salue. Je ne vous ai pas connu mais je suis sûr que vous étiez un chic type.

XIXème siècle. 1845 pour être précis. Le 19 mai 1845. L’expédition de Sir John Franklin quitte l’Angleterre avec le HMS Erebus et le HMS Terror, commandés respectivement par James Fitzjames et Francis Crozier. À leur bord, 129 hommes prêts à enfin trouver le passage du nord-ouest, au nord du Canada, dans l’enfer blanc, là où aucun homme ne peut vivre.

Et pourtant, tous savent qu’ils vont y passer plusieurs années à naviguer et parfois, surement, bloqués par la glace. L’argent ? La renommée ? L’aventure ? Le sens du devoir ? Chacun sa propre motivation. Une fois en enfer, ils seront tous liés par la même envie, survivre. Coûte que coûte. À n’importe quel prix.

Terreur Dan SimmonsEt la plupart d’entre eux savent déjà le prix à payer pour la survie. Ils ne sont pas en effet les premiers à tenter de trouver le passage. Ils n’en sont d’ailleurs pas tous à leur première fois. Sir John Franklin en a lui-même déjà fait les frais puisqu’il est désormais connu comme l’homme qui a mangé ses chaussures. Quand la faim tenaille, elle justifie les moyens. Que ce soit du lichen ou du cuir de chaussure, tout est bon à prendre. Car la mort est patiente et joueuse. Aujourd’hui ou demain, cela ne fait aucune différence pour elle. Scorbut, pneumonie, engelure, gangrène, noyade, elle a de nombreuse cartes à jouer et encore plus d’un atout dans sa manche.

Mais ils sont prêts. Prêts à affronter cette mort en face. Car il est pire que la mort, la trahison à l’encontre de la Royal Navy. Mais il y a une chose à laquelle le commandant, les capitaines, les matelots, les chefs de hune, les pilotes de glace, les chirurgiens et les autres membres d’équipage n’étaient pas préparés. Une chose dont même le diable aurait peur.

En tant que lecteur, on sait qu’ils vont tous mourir. On le sait car Dan Simmons s’est inspiré de la réelle expédition Franklin avec le HMS Erebus et le HMS Terror. Et aucun survivant n’a été retrouvé. Que quelques os éparses, des tombes, des vestiges des outils de communication et de conserves. Cette note, détaillée dans le roman, ne laisse aucun doute sur le sort de l’expédition.

Franklin expedition note

Le HMS Terror n’a d’ailleurs été retrouvé sous les eaux qu’en 2016. Donc on sait d’emblée que ça va mal se finir pour eux. Mais bon dieu qu’on s’y attache à cet équipage, à ces hommes qui ont existé qui sont surement morts dans d’atroces souffrances, à essayer de rallier un lieu où les secours pourraient potentiellement les trouver, à chercher des inuits peut-être capable de les aider à survivre.

Mais même si on sait que ça se passe mal, on ne peut s’empêcher d’espérer. Car Crozier est l’homme de la situation. Jamais il n’abandonnerait ses hommes. Et Simmons pourrait être sympa et changer un peu la réalité, comme il le fait déjà en extrapolant la Terreur.

Terreur est un sacré roman. J’ai pris énormément de plaisir à le parcourir, en espérant à chaque page et en maudissant ceux qui cherchaient à saboter les plans. Véritable ascenseur émotionnel, je me retrouvais moi aussi plongé dans l’enfer blanc, à fuir cet abominable créature, à mourir de froid et à placer tous mes espoirs dans Crozier. Cet enfer blanc prend aux tripes.

Vous voulez la bonne nouvelle ? AMC sort une série adaptée de l’oeuvre de Dan Simmons. Trailer ci-dessous :

Oserais-je dire Winter is coming ?

Publicités
Cette entrée a été publiée le 13 mai 2018 à 17:34. Elle est classée dans Chronique littéraire et taguée , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

2 réflexions sur “Terreur de Dan Simmons

  1. Le , Uranie a dit:

    Tu en parles tellement bien ! La série était vraiment exceptionnelle. Une bonne mise en jambe avant
    d’attaquer le livre. Je vais peut-être me l’offrir finalement 😁

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :