Wololo*

Je viens de regarder “Fallen”, “Le témoin du mal” en français, avec Denzel Washington. Le film où il est question de démon, de Dieu et de tout le tralala (je vous le conseille en passant). Ce qui m’amène à vous parler de religion.

Voyez-vous, je ne suis pas ce qu’on peut qualifier de croyant. Et bien loin de moi l’idée de changer. Et pourtant, hébergé chez ma famille américaine, je me dois de me plier aux coutumes locales. Et le fait est que ma famille est pratiquante. Mais attention, les vrais pratiquants, pas ceux qui se disent chrétien mais qui ne font rien. Ces gens là vont à la messe tous les dimanche (tôt), les jours chrétiens comme Noël mais pratiquent également le Bénédicité. Et ça je peux vous dire que la première fois que c’est arrivé, j’étais plutôt perturbé. Je m’en souviens bien, j’avais mon énorme hot dog devant moi et les frites pas bien loin. Et là, juste avant que je ne saute sur ce festin, je vois les gens se prendre la main. Passer les premières secondes d’étonnement, le reboot de mon cerveau, je réfrène mes pulsions et me soumets à la majorité. Et apparemment, j’ai bien fait car j’ai appris que celui qui avait fait les courses, c’était Dieu. Bref, ce n’était que reculer pour mieux sauter sur la nourriture.

Mais ce n’est pas tout ce que j’ai pu expérimenter. Afin de montrer à ma famille que je les respecte, j’ai accepté leur invitation à ce qu’on appelle ici “Christmas Eve”, qui se fête le 24 décembre, la veille de Noël. Pour cette occasion, tout le monde s’habille bien et se retrouve à la messe. J’apprends qu’on ne va pas à la même église qu’ils vont d’habitude parce que pour Christmas Eve, là-bas, il faut des tickets. Oui apparemment Dieu n’accepte pas tout le monde dans cette église, comme il le fait pour un concert de Madonna.

Dans cette autre église, j’apprends alors que je vais y passer 2h. Dur. Mais heureusement, les américains n’ont pas la même version que nous du christianisme. Ici, la messe se transforme en musée de la technologie, vidéo projecteur, iPad et ingénieur du son. Mais c’est normal, car l’église accueille un groupe de rock chrétien. Et tout à coup, l’église se transforme en salle de concert où les gens peuvent en plus faire du karaoké car les paroles apparaissent projetées sur les murs. Et si on aime pas la chanson ou qu’on ne connait pas les paroles par coeur, on peut toujours regarder l’artiste qui peint sur scène. Ouf, sauvé. Et puis après X factor, le prêtre fait son one man show. Il nous parle du chihuahua de la colocataire de sa fille qui s’est sauvé et du clochard qui la fait payer pour le récupérer. Et quand il a fini de faire son Père Castor, on change de chaîne et on arrive devant Glee avec la chorale de l’église. Bon ok j’avoue que tout ça m’a sauvé car j’avais peur de devoir subir une messe traditionnelle. Mais savez-vous également ce qui m’a sauvé ? Une bougie. Parce que oui, allumer une bougie est capable d’effacer tous vos pêchés. Plutôt impressionnant. Pour mon prochain anniversaire, j’allumerai moi-même mes 24 bougies.

* Wololo est tiré d’une des 3 phrases que les prêtres disent dans le célèbre jeu vidéo Age of Empire, premier du nom. Et si jamais quelqu’un répond à un de vos “wololo”, vous pouvez être sûr qu’il a joué à ce jeu. Je vous mets en cadeau une vidéo intitulé “wololo army”.

http://www.youtube.com/watch?v=tSZRAlSLQsk

Publicités
Cette entrée a été publiée le 13 janvier 2013 à 18:36. Elle est classée dans Billets du vide et taguée , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :