Un article qui fait peur. BRRRRRRRRR

Minuit, l’heure du crime. Parce que oui, minuit, c’est toujours l’heure parfaite pour un crime. Enfin il n’est pas tout à fait minuit, juste à quelques minutes près.

Une ombre passe… Oui parce que y’a toujours une ombre qui passe histoire de bien foutre les boules.

Les douze coups de minuit retentissent. Oui je l’avais dit, il n’était pas tout à fait minuit. On a toujours besoin des coups de marteau sur le gong pour nous faire flipper et ainsi pour détourner notre attention. Ou bien le coucou. Mais un coucou, ça fait quand même largement moins peur.

…dans la cuisine. Oui on a toujours aussi une pièce classique pour le meurtre on apprend ça dans le Cluedo. Et du coup la cuisine est l’endroit parfait. Mais attention. Ce n’est pas parce que la cuisine est un endroit parfait que le crime se passe forcément toujours là. Je préfère préciser parce qu’après je sens que des gens vont se plaindre d’avoir perdu au Cluedo par ma faute en accusant dans la cuisine.

Le vent souffle. Les branches du châtaigner gratte la vitre de la cuisine et la chouette perchée sur sa branche hulule. Et oui cette fois il est question d’ambiance sonore. Même si la scène se passe en pleine ville, il y aura toujours une chouette qui hulule et des grattages à la vitre. Toujours. Mais attention, l’arbre n’est pas toujours un châtaigner. Il peut être question d’un bouleau, d’un chêne ou de tout autre type d’arbre. De plus, dans certains cas, le hululement de la chouette peut être remplacé par le miaulement d’un chat noir. Ou plutôt d’un chat gris. Et oui, il est minuit. Et à minuit, il fait nuit. Et dans la nuit, tous les chats sont gris. Même les noirs, étrangement.

La lumière de la lune éclaire faiblement à travers la vitre. Et oui, même au XXIème siècle où l’électricité est plutôt bien présente dans nos foyers, pas capable d’allumer la lumière dans cette satanée cuisine. Sinon on peut également avoir un éclairage à la bougie. Mais seulement à condition que la fenêtre soit ouverte, que le vent fasse vaciller la flamme et qu’un coup de vent impromptu vienne éteindre la mèche. Si toutes ces conditions ne sont pas réunies, pas de bougie. Et oui.

Le tonnerre gronde et les éclairs transpercent le ciel. Un classique. Mais normal, un orage, ça  fait toujours bien plus flipper qu’une nuit claire. Et puis au pire, grâce à ça on peut dire que si la lumière est éteinte c’est que les plombs ont sauté. Malin.

La pluie diluvienne vient frapper les carreaux. Et oui on ne pouvait pas y couper à la pluie. Comme dirait Magic System, elle est toujours là pour ambiancer le coin. Que ce soit pour une bataille épique ou pour une scène tragique, la pluie est là, mirifique.

Une main s’avance avec un couteau. Le cadre est posé, il faut donc maintenant attaquer l’action. Et quoi de plus cinglant qu’une main approchant avec un couteau ? Une main avec une machette peut-être. Ou une hache oui. Mais tout le monde n’a pas forcément une machette ou une hache chez lui. Donc le couteau fera très bien l’affaire. Et pourquoi pas un pistolet me diriez-vous ? Et bien parce que nous ne sommes pas américains. Du coup, c’est plus compliqué d’avoir une arme à feu chez soi. Tout simplement. D’autres questions ? Non ? Alors on continue.

Pour couper… Voilà l’action en elle-même. Elle est là. La fin est proche. La tension est à son comble. Petit zoom sur la main portant le couteau. Scène très largement inspirée du film Psychose oui oui. Mais copier les grands classiques, ça aide toujours. Pendant que vous vous dites « Pour couper quoi ? Pour. Couper. Quoi ? POUR COUPER QUOIIIIIIIIIIIIIII ?????? »

.

.

.

.

.

…du saucisson.

Publicités
Cette entrée a été publiée le 27 août 2013 à 12:02. Elle est classée dans Billets du vide et taguée , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :