Autobiographie

Quand on connait bien une personne, on dit qu’on lit en elle comme dans un livre ouvert.

Mais peut-on choisir quel type de livre nous sommes ? Et si le livre que je suis ne reflète pas ou mal la personne que je suis ? Suis-je capable de revenir en arrière dans cette lecture afin d’en modifier le contenu ? Et est-ce que la fin de mon livre est déjà écrite ? Et si des pages se froissent, s’abiment ou se déchirent ? Suis-je foutu ou ai-je la possibilité d’en avoir un nouveau ? Parce que si je suis l’auteur de mon livre, pourquoi tout ne se déroule pas comme je le veux ?

Rendez-moi le stylo, ceci n’est pas mon livre, ce n’est pas ma vie. Pas celle où je suis censé être le héros en tout cas. Laissez moi arrachez les pages. Laissez moi reprendre du début.

Je ne demande pas un best-seller. Non. Juste un livre qui me plait.

Publicités
Cette entrée a été publiée le 10 novembre 2014 à 10:07. Elle est classée dans Billets du vide et taguée . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :