Demain, la Femme aura 4 orteils

C’est l’été, le retour des beaux jours et des tenues légères. Les bras sont découverts et les mollets ainsi que les cuisses peuvent à nouveau voir le jour.

« Ô joli soleil, que tu nous avais manqué », clament-ils à l’unisson.

Personnellement, mes jambes côtoient peu le soleil. Non, mes jambes ne sont pas des vampires. Je n’ai pas non plus un fœtus mort accroché au mollet droit. C’est tout simplement car j’ai l’air d’un enfant de 8 ans en short. Ou d’un membre d’ACDC. Sauf que je n’en ai pas le talent. Tant pis, c’est comme ça. Si encore mon fœtus mort chantait comme Angus Young, ok ce serait le feu ! Mais comme je n’en ai pas, j’évite ! Sinon, voilà ce que ça donne :

Moi en short

En vrai ce n’est pas moi, mais c’est tout comme !

Exception faite de quand je vais me baigner, bien entendu ! Bien que je n’ai rien contre le burkini, pour la simple et bonne raison que je m’en fous. Si après un été à la plage, les femmes veulent ressembler à Scott des X-men, ça les regarde !

Moi je suis plus Le Fauve. Mais sans les poils et sans le bleu. Du coup la comparaison est moyenne en effet. Mais je ne passe pas les murs, je ne lance pas de glace, je ne bouge pas le métal et je ne suis pas en fauteuil roulant. Donc forcément, c’est dur de se comparer quand on a pas de pouvoir.

swagiie kawaii

Et donc l’été, c’est la saison que tout le monde attend (sauf moi, vous l’aurez compris). Et si tout le monde attend, c’est justement pour les tenues légères. Pour beaucoup, tenue légère égale mini jupe ou short court taille haute. Alors là attention, je fais intervenir Swagiie Kawaii parce que c’est hyper important ! Les Ugg-g avec un short ou une mini jupe, c’est non. BIG NO NO ! J’ai eu Cristina au téléphone, ma chérie elle ne valide pas du tout non plus.

Nous laisserons donc les gens de courte jupette se rincer l’œil sur cette image de mauvais goût. Les autres, vous continuez avec moi.

Pour d’autres, la tenue légère de l’été équivaut aux chaussures ouvertes; spartiates, tongs, sandales et autres. Nous laisserons de nouveau ici des gens, j’appelle les fétichistes des pieds à s’installer à ma droite et à attendre gentiment. Merci. Des magazines Eram, André, Gémo et Texto sont à votre disposition pour patienter jusqu’à la fin de cet article (article, chaussures, magasin 😉 😉 😉 ).

Mais vous savez qui de tous attendent le plus impatiemment l’été pour les tenues légères ? Les petits orteils des femmes. BOOM ! Vous ne vous y attendiez pas hein ? C’est parce que vous ne prêtez pas attention au monde autour de vous ! DOUBLE BOOM !!

Regardez bien dans le métro, dans le bus, dans la rue ou au travail (sans paraître pour un psychopathe, attention). Vous verrez qu’il y a toujours deux petits rebelles qui veulent se faire la malle des chaussures. C’est d’ailleurs très marrant à voir. Les quatre sont serrés comme des sardines (Patrick, Cyril, merci de rester loin de nous, y’a des limites) et le petit dernier fait bande à part, hors de la chaussure ou invisibles, sous la lanière.

Je vous ai préparé deux montages montrant les différentes étapes de la vie du petit orteil.

Première étape, la tentation du soleil, les chaussures ouvertes, l’appel de l’air et de la nature.

pieds chaussures montage 1

Voyez que dans ces photos, le petit orteil est soit déjà sorti, soit en train de chercher un échappatoire, qui plus est au péril de sa vie, sous d’atroces souffrances.

Deuxième et dernière étape, après avoir trouvé la sortie, le petit orteil s’en est allé loin.

pieds chaussures montage 2

Et voilà, plus aucune trace. Observez d’ailleurs, dans la dernière photo, l’orteil juste à côté du vide laissé par le petit orteil essaie dorénavant de s’enfuir à son tour, assoiffé lui aussi de liberté après le départ de son petit frère.

Et chaque été, ce petit malin s’enfuit. Pas bien loin c’est sûr, anatomiquement parlant, il est obligé de revenir pour l’automne. Mais un jour, j’en suis sûr, le petit orteil réussira son entreprise ! Il attendra patiemment tout l’hiver, gravant son plan sur chaussettes et collants, puis commencera à se préparer le printemps pour en été foutre le camp. Et nous verrons alors sur la plage, des minis serviettes avec dessus, eux-mêmes en éventail, des petits orteils, l’ongle noir pour lutter contre le soleil, et la mycose à l’air.

pied oignon

D’ailleurs, dernière chose. Saviez-vous que les femmes dont les petits orteils sont les plus enclin à partir auront des oignons fort développés ? Afin de contre balancer le poids bien entendu. Prêtez attention autour de vous et vous verrez. Preuve en est, le schéma ci-contre réalisé sans trucage.

 

 

Et voilà Fred, c’est tout pour aujourd’hui. En route Marcel ! Pouip pouiiiiiiip.

Publicités
Cette entrée a été publiée le 14 juillet 2017 à 13:35. Elle est classée dans Billets du vide et taguée , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :