League of Minions – La mort du géant de pierre

Inhibiteur et sa tour passés, je continue ma route vers la toplane. J’ai cru voir du grabuge près de notre tour d’inhibiteur du mid, mais aller voir ce qui s’y passe aurait déséquilibré nos forces en présence au top. Je dois garder mes objectifs en tête, peu importe le reste. C’est malheureusement la dure loi de la guerre, peu importe ce qu’il se passe autour, il faut garder les idées claires et faire ce pour quoi nous sommes ici, envers et contre tout.

Notre guerrière, armée de son épée et de son bouclier s’approche de moi et me promeut. Sur le coup, je ne comprends pas encore les conséquences. Mais peu à peu je prends conscience de la chose. Mise à part ma taille et le bouclier qui m’entoure, rien ne semble avoir changé. En tout cas, en apparence. Car je sens au fond de moi que mes forces sont décuplées; je suis désormais plus rapide, plus fort et bien plus résistant. Je peux mener mon équipe et les suivantes à la victoire. Je le sens.

Avec mes nouvelles capacités, nous écrasons nos adversaires. Mes coups de hache pleuvent et ma vie ne baisse pas. C’est une réelle percée que nous faisons dans les lignes ennemies.

Nous arrivons ainsi à la deuxième tour adverse. Je suis en première ligne et je plante mon arme dans sa roche que je pensais incassable. Et pourtant, mes coups combinés à ceux de mes frères mêlés et casters entaillent sa carcasse, la désagrège et l’affaiblisse.

Sa base s’effiloche, sa première couche de protection s’effondre, laissant la roche se briser sur le sol. J’encaisse les coups sans problème, ma santé baisse mais je ne peux pas laisser tomber, pas alors que nous sommes en si bon chemin.

Un tir de barrage s’abat sur nous, anéantissant nombre de mes compatriotes sous les coups des boulets qui pleuvent. À ma grande surprise, je ne subis presque aucun dégât.

La tour explose, notre œuvre est accomplie. Je jette un dernier regard sur mes hommes dont les cadavres jonchent le sol. Moi-même, je ne suis pas au sommet de ma forme. J’ai tanké la tour bien trop longtemps et je crains que le prochain coup ne me soit fatal.

Je vois au loin un ennemi approcher à toute vitesse. J’ai presque envie de rire en sachant qu’il s’est déplacé pour rien. En effet, sa tour est tombée et je serai mort avant qu’il puisse me toucher. Trop tard pirate, tu ne tireras rien de moi.

Chapitre 14 : Méga mécha | Chapitre 12 : Héros de guerre | Prologue

Illustration de Théo Allard.

Publicités
Cette entrée a été publiée le 7 juin 2017 à 17:30. Elle est classée dans League of Minions et taguée , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :