League of Minions – Pluie de givre

Couv' Chapter 1 texte (3)

C’est la première fois que je quitte le nexus. Après un speech pareil, je suis remonté à bloc ! Hors de question que je perde ! Et pourtant j’ai tout de même une petite appréhension. Je sais que ma vie n’est rien en comparaison d’une victoire, je ne devrais donc pas avoir peur de mourir pour mes idéologies. Cependant, je n’arrive pas à m’ôter de l’esprit que si je suis prêt à risquer ma vie et à me sacrifier pour mes héros, l’ennemi le sera aussi pour les siens. Cela risque donc d’être un sacré carnage. Encore heureux que je sois un caster ! En attaquant à distance, je risquerai moins que les mêlés s’affrontant au corps à corps.

À force de réfléchir, nous sommes presque arrivés. Si j’en crois ce que nos instructeurs nous ont raconté, dans cette jungle se cachent des monstres hargneux. Notre jungler devra les exterminer afin de gagner en puissance pour venir ganker nos lanes et ainsi venir à bout des héros adverses.

Seulement voilà, ce sera la même chose de l’autre côté. Il va falloir être attentif dans ce jeu de miroir et ne pas se laisser distancer, au risque de perdre la guerre…

En passant près d’un mur, nous avons pu entendre les combattants s’entretenir. Apparemment notre duo lane aidera le jungler pour tuer un monstre de la jungle. Mais cela veut dire que nous serons seuls pendant le début de l’affrontement. Espérons que les champions adverses ne soient pas là non plus. Sinon nous risquons de tomber comme des mouches sous leurs assauts.

Nous venons de passer la troisième tour. Ça y est, nous apercevons l’armée ennemie droit devant nous. Jamais notre procession n’avait été aussi silencieuse qu’à cet instant. J’entends l’herbe frémir sous nos pieds. Chacun de nous retient son souffle en espérant qu’aucun ne faillira à son devoir. Notre marche inexorable vers notre destin continue, aussi silencieuse soit-elle.

Nous ne sommes plus qu’à quelques mètres, nous pouvons désormais entendre les halètements des casters et des mêlés adverses, mais nous ne voyons toujours pas les héros ennemis. Voilà enfin une bonne nouvelle.

C’est parti, le premier coup de la guerre est lancé. Instantanément l’ennemi s’est protégé comme il a pu afin d’amoindrir le choc de la hache. Arrivés en position, les deux autres casters et moi concentrons nos attaques sur le même sbire mêlé que notre allié a attaqué. Seulement tous nos mêlés sont attaqués désormais et si nous voulons les défendre, nous devons séparer nos tirs.

C’est alors que nous voyons une flèche passer au-dessus de nos têtes et éliminer le premier sbire mêlé que nous avions attaqué. Nos héros nous ont enfin rejoints ! Les flèches pleuvent, nous permettant de tenir nos rangs, ce malgré la fatigue et l’état physique déplorable de nos mêlés en première ligne. Les renforts ne sont pas loin, je le sens.

Seulement, peu de temps après la mort d’un deuxième caster adverse, un boomerang que je n’ai pas eu le temps d’éviter vient m’entailler le bras et achever les deux mêlés qui se trouvaient juste devant moi. Les combattants adverses sont arrivés et viennent déjà d’achever deux de nous. Ce n’est pas si bien engagé que ça finalement.

Trois autres mêlés et trois autres casters viennent juste de nous rejoindre alors que le dernier mêlé de ma vague déposait les armes, son corps tombant inerte sur l’herbe déjà souillée par notre sang et par celui de nos adversaires.

Les boomerangs et les flèches s’abattent pendant que nous gagnons légèrement du terrain. Armée de son bouclier, une de nos héros n’hésite pas à se rendre dans les lignes adverses pour finir nos ennemis et ainsi redonner partiellement de la vie à sa partenaire.

Je sens mes forces faiblirent sous les coups ennemis lorsque, tout à coup, je vois le boomerang ennemi se diriger vers un caster à ma gauche puis rebondir sur moi. Un deuxième et un troisième répètent la même attaque. Je suis désormais le dernier de la première vague. Tous les autres, alliés comme ennemis, nourrissent le sol de leur corps. Si je ne suis pas plus vigilant, je ne tarderai pas à les rejoindre. En effet, un dernier coup et ce sera la fin pour moi. Oh non, le boome…

Chapitre 2 : Le rire de la sorcière | Prologue

Illustrations de Théo Allard.

Publicités
Cette entrée a été publiée le 15 mars 2017 à 18:30. Elle est classée dans League of Minions et taguée , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :